Camp oasis

Forum des campeurs et animateurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 14 Déc - 21:31

Les regards sur Jésus...

"Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu." (Hé 12.2)
L'oeuvre du Saint-Esprit consiste à tourner sans cesse nos regards vers Jésus. A l'opposé, Satan cherche continuellement à ramener notre regard sur nous-même : « Tes péchés sont trop grands, insinue-t-il, pour que tu reçoives le pardon. Tu n'as pas de foi ; tu ne te repens pas assez. Tu ne tiendras jamais jusqu'au bout ; tu n'as pas les joies de Ses enfants ; tu n'es pas assez attaché à Jésus. »
Toutes ces pensées se centrent sur le "moi", et nous n'obtiendrons jamais le réconfort de l'assurance aussi longtemps que nous regarderons à nous-mêmes. Mais le Saint-Esprit détourne complètement nos yeux de nous-mêmes. Il nous dit que nous ne sommes rien, mais que "Christ est tout et en tous". (Col 3.11)
Souvenez-vous donc que ce n'est pas l'intensité de votre attachement à Christ qui vous sauve, mais Christ lui-même. Ce n'est pas votre joie en Christ qui vous sauve, c'est Christ. Ce n'est même pas votre foi en Christ qui vous sauve, bien qu'elle soit l'instrument par lequel nous saisissons Christ. Votre salut est dans le sang et les mérites de Christ !
Aussi, ne regardez pas tant à la main par laquelle vous saisissez Christ qu'au Sauveur lui-même. Ne portez pas les regards sur votre espérance, mais sur Jésus, la source de votre espérance. Ne regardez pas à votre foi, mais à Jésus qui suscite la foi et la mène à la perfection. (cf. Hé 10.14 et 12.2)
Nous ne trouverons jamais le bonheur en regardant à nos prières, nos œuvres ou nos sentiments. Ce qu'est Jésus apporte le repos de notre âme, et non ce que nous sommes.
Si nous voulons obtenir immédiatement la victoire sur Satan et jouir de la paix avec Dieu, il nous faut avoir "les yeux fixés sur Jésus". Gardez simplement le regard fixé sur lui. Que la pensée de sa mort, de ses souffrances, de ses mérites, de sa gloire et de son intercession en votre faveur, reste forte dans votre esprit.
Lorsque vous vous levez le matin, levez les regards vers lui, et faites de même quand vous vous couchez le soir. Ne laissez pas vos espoirs et vos craintes se placer entre vous et Jésus. Suivez-le de près, et il ne vous fera jamais défaut !

Charles SPURGEON Panorama (Maison de l'Évangile) n°88 – avril 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 15 Déc - 12:25

Oui oui oui oui oui !!!
Citation :
Gardez simplement le regard fixé sur lui.
ça a l'air simple ... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Dim 16 Déc - 19:16

Bon courage dans le combat... Smile
Je pense qu'on a tous le même : Vivre par la FOI et non par la VUE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colin
Admin
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Les regards sur Jésus   Dim 16 Déc - 23:26

Oui merci pour ce texte Bertrand. Ca me fait penser à ce verset complémentaire Colossiens 3:2 (BFC):
"Préoccupez–vous de ce qui est là–haut et non de ce qui est sur la terre."
Ce qui est là haut, c'est Lui, Jésus le Sauveur! C'est ce que j'aime bien ds cette période de Noël et de crèche : le petit bébé ds son berceau n'y est pas resté! Non il est aussi mort et monté au ciel pour que nous puissions regarder à lui, vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campoasis2006.jeun.fr
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 10 Jan - 0:10

«Sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit le Seigneur.»
2 Corinthiens 6.17.

Bien qu'étant dans le monde, le chrétien ne doit pas lui appartenir. Il devrait s'en distinguer par le grand but de sa vie. «Christ est sa vie.» Soit donc qu'il mange, boive, ou fasse quelque autre chose, il devrait faire tout pour la gloire de Dieu.
Amassez des trésors, mais faites-le dans les cieux, ou ni la teigne, ni la rouille ne détruisent, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Efforcez-vous d'être riche, mais avec l'ambition d'être «riche dans la foi» et les oeuvres bonnes.
Cherchez le plaisir, mais, quand vous êtes dans la joie, chantez des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur.
Soyez différent du monde dans votre esprit, tout autant que dans votre but. Donnez la preuve que vous êtes entré dans la carrière céleste par une humble attente devant Dieu, par une conscience permanente de sa présence, par un délice en la communion avec lui, et une recherche de sa volonté.
Séparez-vous aussi du monde par vos actions. Si une chose est juste, vous devez la faire, même si vous perdez en cela. Si elle est mauvaise, vous devez mépriser le péché par amour pour le Sauveur, même si vous y auriez gagné.
Ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Marchez d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée. Souvenez-vous, ami chrétien, que vous êtes fils du Roi des rois. Gardez-vous donc pur des souillures du monde.
Ne souillez pas les doigts qui bientôt pinceront la harpe céleste. Ne permettez pas aux yeux, qui bientôt contempleront le Roi dans toute sa splendeur, de devenir les fenêtres de la convoitise. Ne salissez pas dans le bourbier terrestre les pieds qui, avant longtemps, arpenteront les rues pavées d'or.
Ne laissez pas ce coeur, que le ciel emplira bientôt, et qui débordera d'une joie extatique, s'emplir aujourd'hui d'orgueil et d'amertume.

«Que mes mains à ton service, s'offrent pour le sacrifice,
Qu'à te suivre pas à pas mes pieds ne faiblissent pas!
Que ma volonté devienne la servante de la tienne;
Fais ton trône de mon cœur: Il t'appartient, bon Sauveur.»

(R. Saillens)

Cette méditation m'a repris et parlé.
Peut-être que ça vous parlera aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Sca

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 25
Localisation : À domicile
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 10 Jan - 21:24

Ah oui, elle est chouette cette méditation!! C'est justement bien de se rappeler cela en cette période de rentrée, où la "courbe de tentations" augmente fortement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 11 Jan - 19:54

«Quand il aura vu que la lèpre couvre tout le corps, il déclarera pur celui qui a la plaie.»
Lévitique 13:13

Cette règle paraît étrange, mais elle renferme de la sagesse, car le rejet de la maladie donnait la preuve d'une constitution saine. Nous ferons bien aujourd'hui de voir l'instruction que nous donne le modèle d'une règle si singulière.
Nous aussi sommes lépreux, et nous pouvons appliquer les lois qui concernent les lépreux à notre cas. Quand un homme se regarde comme perdu, ruiné et entièrement couvert par la souillure du péché, sans que cette pollution épargne une partie de son être; quand il rejette toute justice en soi-même et plaide coupable devant le Seigneur, il est alors pur au travers du sang de Christ et par la grâce de Dieu.
L' iniquité est une vraie lèpre quand elle demeure cachée, sans toucher les sentiments ni faire l'objet d'une confession. En revanche, quand l'homme voit et ressent son péché, ce dernier a reçu le coup de grâce, et le Seigneur regarde cette âme affligée avec les yeux de la compassion.
Rien n'est plus mortel que la justice de soi, et plus encourageant que la contrition. Nous devons reconnaître que nous ne sommes rien d'autre que péché, car toute confession qui n'atteint pas ce point n'est pas toute la vérité. Si le Saint-Esprit est à l'œuvre en nous, pour nous convaincre de péché, nous n'aurons aucune difficulté à reconnaître une telle chose. Cette confession jaillira spontanément de nos lèvres.
Quelle consolation ce texte offre à ceux qui ploient sous un profond sentiment de leur péché! Quand un homme s'afflige et confesse son péché, quelles qu'en soient la noirceur et la puanteur, rien ne l'empêchera jamais de venir au Seigneur Jésus. Celui-ci ne met pas dehors quiconque vient à lui.
Un homme peut être aussi malhonnête que le brigand sur la croix, aussi pollué que la femme adultère, violent que Saul de Tarse, cruel que Manassé et rebelle que le fils prodigue. S'il se sent absolument dénué de toute santé, le Seigneur empli d'amour le regarde et le prononce pur, quand il se confie en Jésus crucifié.
Venez donc à lui, vous, qui êtes un pauvre pécheur chargé et fatigué.

«Celui que Jésus lave de son péché,
Au dur joug de l'esclavage est arraché.»
(W Lelièvre)

----------------------------------------------------------------------------------------------

Pour ceux que l'ennemi cherche à faire culpabiliser même sur les fautes confessées, voilà une méditation très intéressante... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 11 Jan - 19:58

D'où viennent tes intéressantes méditations Bébert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 11 Jan - 21:43

C'est moi qui les écris, pourquoi ? Very Happy
Nan je rigole...

C'est tiré de "Les rendez-vous du matin", de Charles Spurgeon.
Très bien, ce sont des méditations qui encouragent certains jours, d'autres jours elles nous reprennent.
C'est ce qu'on a besoin pour avancer avec le Seigneur ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 11 Jan - 21:48

Ok lol ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 17 Jan - 11:43

"Eli se leva, mangea et but; et avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits."
1 Rois 19.8.

Toute la force que nous fournit notre Dieu de grâce vise le service, et non le dévergondage ou la vantardise. Le gâteau cuit sur des pierres chauffées et la cruche d'eau, que le prophète Elie trouva placés à sa tête alors qu'il gisait sous un genêt, n'étaient pas là pour lui permettre de s'étendre à l'aise. Bien au contraire, Dieu lui ordonna d'en employer la force pour marcher pendant quarante jours et quarante nuits, et pour se diriger vers Horeb, la montagne de Dieu.
Sur la plage, le Maître invita les disciples à venir manger avec lui. fuis, après le repas, il dit à Pierre: «Pais mes brebis», ajoutant encore: «Suis-moi» (Jean 21:17,19).
Il en est ainsi pour nous. Nous mangeons le pain du ciel afin de dèpenser notre force au service du Maître. Nous nous approchons de la Pâque, et mangeons l'agneau pascal avec les vêtements ceints et le bâton à la main, de manière à avancer dès que nous nous sommes sustentés.
Certains chrétiens acceptent de vivre en Christ, mais ils sont moins disposés à vivre pour lui. Le séjour sur terre devrait être une préparation pour le ciel, alors que ce dernier est l'endroit où les saints se régalent et travaillent le plus. Ils s'assoient à la table du Seigneur et le servent jour et nuit dans son temple. Ils mangent une nourriture céleste et rendent un service parfait.
Ami(e) croyant(e), œuvrez pour Christ avec la force que vous retirez de lui chaque jour ! Certains d'entre nous ont encore beaucoup à apprendre sur le dessein pour lequel le Seigneur nous donne sa grâce. Nous ne devons pas emprisonner les précieux grains de la vérité, comme la momie égyptienne tient de l'orge en sa main pendant des siècles, sans lui donner l'occasionn de pousser. Nous devons semer la graine et l'arroser.
Pourquoi le Seigneur envoie-t-il la pluie sur le sol aride, et pourquoi fait-il briller le soleil ? Il aide ainsi les fruits de la terre à donner leur nourriture à l'homme. De même, notre Seigneur nourrit et rafraîchit notre âme afin que nous employons notre force renouvelée pour la promotion de sa gloire.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Que le Seigneur nous aide chacun (Moi le premier) à vivre pour Lui dans notre vie quotidienne.

Cette méditation rejoint les versets (Hébreux 11. 13-15) que j'ai mis dans la rubrique "Des versets qui vous ont parlé".
C'est là, pour ceux qui veulent le relire : http://campoasis2007.jeun.fr/oasis-2007-f1/des-versets-qui-vous-ont-parle-t25-45.htm


Dernière édition par le Sam 26 Jan - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 19 Jan - 14:02

"Pourquoi affliges-tu ton serviteur ?"
Nombres 11.11.

Notre Père céleste nous envoie de fréquentes difficultés afin d'éprouver notre foi. Si elle vaut quoi que ce soit, celle-ci supportera l'épreuve.
La dorure plaquée craint le feu, mais pas l'or véritable. La pierre en strass craint l'application de la pointe, mais le vrai bijou n'a peur d'aucun test. C'est une foi faible qui ne peut se confier en Dieu que lorsque les amis sont fidèles, le corps en bonne santé et les affaires florissantes.
La foi authentique, quant à elle, se fonde sur la fidélité du Seigneur au jour où les amis s'en vont, où survient la maladie, où l'esprit déprime et où la face de Dieu s'est estompée. Une foi qui, au sein des pires difficultés, peut dire: «Quand même il me tuerait, je ne cesserais d'espérer en lui» (Job 13:15), est une foi de naissance céleste.
Le Seigneur afflige ses serviteurs pour se glorifier. Les grâces de son peuple, qui sont l'ouvrage de ses mains, le glorifient grandement. Lorsque «l'affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l'épreuve, et cette victoire l'espérance» (Romains 5:3,4), la croissance de ces vertus honore le Seigneur.
Nous ne connaîtrions jamais la musique de la harpe si aucun doigt n'en pinçait les cordes. Nous ne goûterions jamais le jus de la grappe si personne ne la piétinait dans le pressoir. Nous ne découvrions jamais le doux parfum de la cannelle si on ne l'écrasait pas, et nous ne sentirions pas la chaleur du feu si les charbons ne se consumaient entièrement.
La sagesse et la puissance du grand Ouvrier se manifestent par les épreuves au travers desquelles il permet aux vases de sa miséricorde de passer.
Les afflictions du temps présent tendent aussi à souligner notre joie future. Il faut des ombres dans un tableau, si l'on veut faire ressortir la beauté des plages lumineuses. Pourrions-nous être si suprêmement bénis au ciel si nous n'avions pas connu la malédiction du péché et le chagrin de la terre? La paix ne semble-t-elle pas plus douce après le conflit, et le repos n'est-il pas plus bienvenu après l'effort? Le souvenir des souffrances passées ne mettra-t-il pas en valeur la félicité des saints dans la gloire?
Il existe encore de nombreuses autres réponses consolatrices à la question avec laquelle nous avons commencé cette courte méditation. Réfléchissons-y pendant le reste de la journée.

----------------
Encore une leçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Sca

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 25
Localisation : À domicile
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 19 Jan - 18:39

Ca encourage trop!! Merci bcp!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Dim 20 Jan - 15:15

Ca m'encourage aussi, et si ça en encourage d'autres, c'est une joie. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 24 Jan - 19:26

«Je médite tes ordonnances.»
Psaume 119:15

La solitude est parfois meilleure que la compagnie, et le silence plus sage que la parole. Nous serions de meilleurs chrétiens si nous passions plus de temps seul, espérant en l'Eternel, et si, par la méditation de sa Parole, nous emmagasinions de la force spirituelle pour oeuvrer à son service.
Nous devrions méditer les choses de Dieu, car c'est ainsi que l'on en retire une réelle nourriture.
La vérité ressemble parfois à la grappe de raisin. Si vous voulez en obtenir le jus, vous devez l'écraser. Il faut la presser et la piétiner à plusieurs reprises. Les pieds de ceux qui piétinent le raisin doivent presser avec ardeur, ou ils n'en extrairont pas tout le jus. Il faut presser les grappes, ou tout ce précieux jus sera perdu.
De même, nous devons, par la méditation, presser les grappes de vérité si nous voulons en retirer le jus de la consolation qu'elles renferment.
Notre corps ne vit pas seulement parce qu'il avale de la nourriture. Le processus qui nourrit réellement les muscles et tout le reste est celui de la digestion. C'est par cela que la nourriture extérieure s'assimile à la vie intérieure.
Notre âme ne se nourrit pas par le seul fait d'entendre pendant un temps telle partie de la vérité, puis telle autre. L'écoute, la lecture, la prise de notes et la compréhension requièrent toutes une digestion interne pour que leur utilité devienne complète. Et cette digestion interne de la vérité repose pour une bonne part dans le fait de la méditer.
Comment se fait-il que certains chrétiens, bien qu'ils écoutent de nombreux messages, n'avancent que très lentement dans la vie spirituelle? Cela vient de ce qu' ils négligent le lieu secret et ne méditent pas avec sérieux la Parole de Dieu. Ils aiment le blé, mais ils ne le moulent pas. Ils aimeraient récolter le grain, mais ils ne sortent pas dans le champ pour le ramasser.
Le fruit pend sur l'arbre, mais ils ne le cueillent pas. L'eau coule à leurs pieds, mais ils ne s'abaisseront jamais pour en boire.
Seigneur, délivre-nous d'une telle folie, alors que nous prenons aujourd'hui la résolution de méditer ta Parole. «Je médite tes ordonnances.»

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'ai bien vu, par le passé, que sans lecture de la Parole, il n'est pas possible d'être fidèle au Seigneur. Alors je vous encourage à la lire, déjà le matin, pour bien commencer la journée, et le soir, pour s'endormir avec le Seigneur ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 25 Jan - 23:37

«La tristesse selon Dieu produit une repentance à salut.»
2 Corinthiens 7:10

Un deuil spirituel authentique en raison du péché est l'œuvre de l'Esprit de Dieu. La repentance est une fleur trop précieuse pour qu'elle pousse dans le jardin de la nature. Les perles se forment naturellement dans les huîtres, mais la pénitence ne se montre jamais chez les pécheurs, à moins que la grâce la façonne en eux.
Si vous possédez une seule particule de véritable haine du péché, elle doit vous venir de Dieu, car les ronces de la nature n'ont jamais produit de figue. «Ce qui est né de la chair est chair.»
La repentance authentique se réfère distinctement au Sauveur. Lorsque nous nous repentons du péché, nous devons avoir un œil porté sur le péché, pendant que l'autre se tourne vers la croix. Ce sera même mieux encore si nous fixons les deux yeux sur Christ, et si nous voyons nos transgressions seulement à la lumière de son amour.
La vraie tristesse pour le péché est éminemment pratique. Personne n'a le droit de dire qu'il hait le péché alors qu'il s'y vautre. La repentance nous fait voir l'horreur du péché, non seulement dans la théorie, mais de manière expérimentale, comme un enfant qui s'est brûlé craint désormais le feu. Nous aurons grand peur du péché, comme l'homme qui vient de se faire dévaliser craint le voleur. Et nous éviterons le péché, en toutes choses, non seulement sous ses formes grossières, mais dans les petites aussi. Les hommes s'écartent des petites vipères comme des gros serpents.
Une vraie tristesse pour le péché nous rend très vigilants à l'égard de notre langue, de peur que nous ne disions une mauvaise parole. Nous veillons alors avec soin sur nos actions quotidiennes, de peur d'offenser en quoi que ce soit. Et chaque soir, nous terminons la journée par une douloureuse confession des manquements qui l'ont jalonnée. Chaque matin, nous nous éveillons en demandant avec ardeur à Dieu de nous soutenir afin que nous ne péchions pas contre lui.
Une repentance sincère est continuelle. Ce n'est pas une source intermittente. Les croyants se repentent jusqu'au jour de leur mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 31 Jan - 23:48

Celle-là répond vraiment à beaucoup d'affirmations que Claudia a mis sur l'autre sujet...

«Tes pas versent l'abondance.»
Psaume 65.12.

Nombreux sont les «pas du Seigneur» qui «versent l'abondance», mais il en est un de spécial: le sentier de la prière. Aucun croyant, qui s'enferme souvent dans le secret de sa chambre, n'aura besoin de s'écrier: «Je suis perdu! je suis perdu! malheur à moi!» (Ésaïe 24:16)

Les âmes qui ont faim sont celles qui vivent éloignées du trône de la grâce. Elles deviennent alors desséchées comme des champs arides au temps de la sécheresse. La fréquence dans la lutte de la prière avec Dieu fortifie assurément le croyant, et lui procure même le bonheur. Le lieu le plus proche des portes célestes est le trône de la grâce.

Passez beaucoup de temps seul avec Jésus, et vous posséderez une grande assurance. En revanche, si vous négligez cette communion, votre religion demeurera superficielle et polluée par de nombreux doutes et craintes. Elle ne brillera pas de la joie du Seigneur.

Le sentier de la prière, si riche pour l'âme, est ouvert au plus faible des croyants, et aucune qualification spéciale n'est requise. Dieu ne vous ordonne pas de vous approcher de son trône parce que vous êtes un saint quia atteint un stade de croissance avancé, mais il vous invite à venir simplement parce que vous êtes croyant.

Assurez-vous donc, ami lecteur, de vous trouver souvent sur le sentier de la dévotion dans le secret. Soyez souvent à genoux, car c'est ainsi qu'elle attira la pluie sur les champs desséchés d'Israël.

Il existe une autre voie emplie d'abondance pour ceux qui y marchent. Il s'agit du sentier de la communion. Quels délices de communion résident auprès de Jésus! Le monde n'a pas de parole qui puisse offrir la sainte tranquillité que connaît l'âme quand elle repose sur la poitrine de Jésus.
Peu de chrétiens comprennent cette paix. Ils vivent dans le fond des vallées et ne montent que rarement au sommet du Nebo. Ils vivent dans les parvis extérieurs, mais ne se saisissent pas du privilège du sacerdoce pour entrer dans le lieu saint. Ils contemplent le sacrifice à distance, mais ne s'assoient pas avec le sacrificateur pour se régaler des restes de l'holocauste.

Quant à vous, ami lecteur, asseyez-vous à l'ombre de Jésus. Approchez-vous du palmier et saisissez-vous de ses branches. Que votre bien-aimé soit pour vous comme le pommier parmi les arbres de la forêt, et vous serez satisfait de son abondance. 0 Jésus, approche-toi de nous avec ton salut!

-----------------

Cette méditation m'a repris aussi, surtout le paragraphe que j'ai mis en brun...


Dernière édition par le Ven 1 Fév - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 1 Fév - 19:12

Oui c'est vrai ...
Mais tu as fais une GROSSE faute :
Citation :
Elfe attira la pluie sur les champs desséchés d'Israël.
C'est pas bien !

No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 1 Fév - 22:33

affraid !!!

C'est rectifié... Merci de l'avoir dit... Smile
En fait je retape pas tout, je scanne et j'ai un logiciel de reconnaissance d'image, mais parfois il fait des siennes... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 20 Fév - 23:46

«Ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. »
2 Corinthiens 12:9

Une des premières qualifications pour servir Dieu avec un certain succès, et pour bien accomplir l'œuvre du Seigneur, consiste en un sentiment de notre propre faiblesse.
Quand le guerrier de Dieu s'avance vers la bataille armé de sa propre force, il se vante: «Je sais que je triompherai, car mon bras droit et la force de mon arme m'obtiendront la victoire.»
Alors, la défaite est proche. Dieu n'accompagne pas un homme qui s'avance dans sa propre force.
Celui qui compte sur la victoire de cette manière s'est trompé de calcul, car «ce n'est ni par la puissance ni par la force, mais c'est par mon Esprit, dit l'Eternel des armées» (Zacharie 4:6).
Ceux qui partent au combat en se reposant sur leurs prouesses, reviendront en traînant leurs bannières dans la boue et recouverts d'une armure tachée de honte. Ceux qui veulent que Dieu accepte leur service, doivent s'en acquitter à sa manière et dans sa force.
Dieu n'a jamais aucun égard à l'œuvre de l'homme accomplie sans l'aide de la force divine. Il rejette les fruits seulement terrestres, et ne récolte que le grain qui a été semé du ciel, arrosé par la grâce et mûri par le soleil de l'amour divin.
Dieu videra tout ce que vous avez, avant de placer en vous ce qui lui appartient. Il commence par balayer le grenier, puis il l'emplit de son blé. L'eau emplit la rivière de Dieu, mais pas une seule goutte ne provient d'une source de la terre. Dieu refuse que l'on utilise pour ses combats une autre force que celle qu'il communique lui-même.
Vous lamentez-vous de votre faiblesse? Prenez courage, car vous devez avoir conscience de cette faiblesse avant que le Seigneur vous donne la victoire. Votre vide n'est que la préparation pour votre plénitude, et votre abattement se contente de précéder votre élévation.

«Oui, devant toi je plie, je me courbe, ô mon Roi,
Je pleure et m'humilie, et c'est un don de toi!» (A. Pélaz)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 22 Mar - 12:30

Le divin berger, Psaume 23, Cantique de David :

L´Eternel est mon berger : je ne manquerai de rien.
Il me fait reposer dans de verts pâturages,
Il me dirige près des eaux paisibles.
Il restaure mon âme,
Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom.
Quand je marche dans la vallée de l´ombre de la mort,
je ne crains aucun mal, car tu es avec moi :
Ta houlette et ton bâton me rassurent.
Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires ;
Tu oins d´huile ma tête, et ma coupe déborde.
Oui, le bonheur et la grâce m´accompagneront tous les jours de ma vie,
Et j´habiterai dans la maison de l´Eternel
jusqu´à la fin de mes jours.


Le nouveau berger ?

Ma télé est mon berger :
je ne voudrais pour rien en manquer.
Elle me fait reposer dans un fauteuil confortable,
Elle me dirige près d'une vie inutile mais tranquille.
Elle divertit mon âme,
et je me délecte de l'injustice, à cause d'elle.
Quand je suis menacé par les conséquences de mes choix,
j'ignore tout mal, car tu m'aveugles
Ton écran et tes programmes, voilà tout ce qui m'intéresse.
Tu dresses devant moi une table, où je fraternise avec mes adversaires ;
Tu remplis ma tête d'illusions,
et mon âme évidée se laisse vivre par tes idées.
Oui, le plaisir et la futilité m´accompagneront aussi longtemps que tu existeras,
mais je n'habiterai jamais dans la maison de l´Eternel,
car tu m'en fermes la porte toutes les soirées de ma vie.


A méditer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Sca

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 25
Localisation : À domicile
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 22 Mar - 21:02

A l'école j'ai lu un texte en allemand où des lycéens ont fait une expérience de laisser un foyer sans télé pendant un mois. Au bout de 3 jours, les enfants n'en pouvaient déjà plus!! Ils réclamaient leur télé!! Les parents aussi ont fini par la demander, et dans le foyer il y avait de nombreuses disputes. En conclusion à cette expérience, ils ont déduis que la télé favorise la vie familiale car elle limite les disputes. Bien sur, si on regarde la télé on se dispute pas.


J'ai ha-lu-ci-né!! Je me suis franchement demandé si c'était pas une blague!!

Peut-etre que si une fois on éteignait la télé et qu'on apprennait à bien s'entendre, peut-etre qu'après l'envie de télé s'en ira tout seul!!
Personnellement, par moment j'oublie complètement l'existence de la télé!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 28
Localisation : Laval sur Vologne dans les VOSGES ....
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Lun 24 Mar - 19:50

moi aussi ca fait au moins 8 ans que je n'ai plus la TV (bon je peux tjrs regardé les DVD et le K7)
mais je regarde pas beaucoup du tout et je trouve que c'est très bien comme ca .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 9 Avr - 7:50

"Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse" Matthieu 13.22

Avez-vous des soucis ?

Pourquoi avez-vous tant de soucis ? Tout simplement parce que vous donnez trop d’importance à des choses secondaires. Ces choses vous envahissent, vous submergent.

Dans ce verset, Jésus compare les soucis du siècle présent à des épines qui étouffent la semence de Dieu. Quand vous détournez votre regard du Seigneur pour le fixer sur les choses terrestres, alors vous vous laissez submerger par les soucis. Ces derniers finissent alors par triompher et vous voilent la face du Seigneur.

Connaissez-vous cette petite histoire ? Le rouge-gorge dit au moineau : "J’aimerais savoir pourquoi les êtres humains sont si anxieux et pourquoi ils s’agitent tant et se font tant de soucis ?" Le moineau lui répond : "Je pense que cela doit venir du fait qu’ils n’ont pas de Père Céleste comme celui qui prend soin de toi et moi".

Cela devrait vous faire réfléchir. Avoir des soucis est tout à fait normal. Il faut seulement les remettre immédiatement au Seigneur. C’est ainsi que l’on passe de la vision horizontale à la vision verticale et que nos soucis sont maîtrisés et évacués.

QUE LE SEIGNEUR NOUS AIDE, CHACUN, A REGARDER A LUI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Audrey

avatar

Nombre de messages : 340
Age : 28
Localisation : Laval sur Vologne dans les VOSGES ....
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 9 Avr - 14:27

merci pour cette petite pensée, qui m'a fait réfléchir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Voix parlée, voix chantée : examen et thérapie de Françoise Estienne
» Les 10 langues les plus parlées dans le monde
» Parure de draps
» aider moi a realiser mon histoire
» Langue Normande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camp oasis :: Oasis-
Sauter vers: