Camp oasis

Forum des campeurs et animateurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
'Sca

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 25
Localisation : À domicile
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 9 Avr - 16:53

Oui moi ausi, merci bcp!! c'est le genre de parabole qu'on dit "banale" parce qu'on la connais par coeur, mais j'avais jamais vu la chose comme ça!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 10 Avr - 22:36

«Déchirez vos cœurs et non vos vêtements.»

Joël 2.13.

Déchirer ses vêtements, et autres signes extérieurs d'émotions religieuses, sont des actions faciles et fréquemment hypocrites. Mais le sentiment d'une vraie repentance est beaucoup moins aisé, et donc bien moins commun.

Les hommes prêtent attention aux règles cérémonielles les plus nombreuses et précises, car ces choses gratifient la chair. En revanche, la foi authentique est trop humiliante, elle sonde le cœur de trop près, et elle est trop précise pour plaire à l'homme charnel. Ce dernier préfère quelque chose de plus ostentatoire, superficiel et mondain.

Les observances extérieures offrent une consolation temporaire. Elles plaisent à l'œil et à l'oreille, elles alimentent la vanité et gonflent la justice de soi. Mais elles s'avèrent ultimement trompeuses, car l'âme a besoin de s'appuyer sur quelque chose de plus substantiel que des cérémonies et des rites au moment de la mort et à l'approche du jugement.

En dehors d'une piété vitale, toute religion est complètement vaine. Dénuée du sacrifice d'un cœur sincère, toute forme de culte est une comédie et une moquerie impudente à l'égard de la majesté céleste.
Déchirer le cœur est une œuvre divine et ressentie avec solennité. Il s'agit d'un chagrin secret, vécu au fond du cœur, et non d'une simple forme. C'est une œuvre profonde du Saint-Esprit qui remue l'âme et s'applique au plus intime du cœur de tout croyant. Ce n'est pas un sujet dont on se contente de parler et que l'on croit seulement. Mais tout enfant vivant du Dieu vivant en ressent l'action avec une sensibilité aiguë.

C'est une œuvre puissamment humiliante et qui épure vraiment le péché. Mais elle prépare aussi doucement aux consolations de la grâce que les esprits orgueilleux sont incapables de recevoir. Elle est distinctement discriminatoire, car elle appartient aux élus de Dieu, et à eux seuls.

Le texte nous ordonne de déchirer notre coeur, mais celui-ci est par nature aussi dur que du marbre. Comment donc cela se fera-t-il? Nous devons l'amener à Golgotha. La voix d'un Sauveur mourant fit autrefois trembler la terre et brisa les rochers. Cette voix est tout aussi puissante aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 18 Avr - 20:43

«Je te fortifie, je viens à ton secours.»
Esaïe 41: 10

Dieu a une puissante réserve qui lui permet de respecter son engagement, car il est capable de faire toutes choses.

Ami croyant, vous n'avez pas besoin de craindre, à moins que vous ne puissiez assécher l'océan de la toute-puissance ou réduire en pièces les montagnes de la force divine. Ne pensez pas que la force de l'homme parviendra à vaincre la puissance de Dieu. Tant que tiennent les énormes colonnes qui supportent la terre, vous avez assez de raisons pour demeurer ferme dans votre foi.

Le Dieu qui dirige la terre sur son orbite, qui alimente la fournaise ardente du soleil, et maintient les luminaires dans la voûte céleste, a promis de vous fournir la force nécessaire à la journée. Aussi longtemps qu'il soutient l'univers, n'imaginez pas qu'il se révélera incapable d'accomplir ses promesses.

Rappelez-vous ce qu'il a fait dans les jours anciens, dans les générations passées. Rappelez-vous comment il parla, et la chose arriva, comment il ordonna, et ce fut établi.

Celui qui créa le monde se fatiguera-t-il? Il accroche l'univers sur le néant. Sera-t-il incapable de soutenir ses enfants? Sera-t-il infidèle à sa parole par manque de puissance? Qui est-ce qui restreint la force de la tempête? Dieu ne chevauche-t-il pas les ailes du vent? Ne fait-il pas des nuages ses chars, et ne tient-il pas l'océan dans le creux de sa main? Comment peut-il vous faire défaut?

Quand il a solennellement inscrit une promesse si fidèle, vous laisserez-vous aller à la pensée qu'il a dépassé sa capacité d'accomplir ce qu'il a promis? Non! Vous ne pouvez pas douter plus longtemps!
0, toi qui es mon Dieu et ma force, je peux croire que tu accompliras cette promesse, car il est impossible d'épuiser les réservoirs sans limites de ta grâce. Tes amis ne pourront jamais vider les réserves abondantes de ta force, et tes ennemis ne les déroberont pas.

«Du rocher de Jacob toute l'œuvre est parfaite;
Ce que sa bouche a dit, sa main l'accomplira.»
(C Malan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mar 22 Avr - 7:35

«Jusqu'ici l'Éternel nous a secourus.»
1 Samuel 7. 12.

Le mot «jusqu'ici» ressemble à une main qui pointe en direction du passé. Vingt ou soixante-dix années ont passé, et cependant, «jusqu'ici l'Éternel nous a secourus.» Il nous a porté secours au travers de la pauvreté et de l'abondance, dans la maladie comme dans la santé, chez nous ou au loin. Que nous soyons sur la terre comme sur la mer, dans l'honneur, le déshonneur, la perplexité, la joie ou l'épreuve, dans la victoire, la prière ou la tentation, «Jusqu'ici l'Éternel nous a secourus.»

Nous aimons regarder une longue allée rectiligne et bordée d'arbres. Quel plaisir que de voir d'un bout à l'autre ce beau panorama, cette sorte de temple de verdure avec ses colonnades feuillues!

De même, prenez plaisir à contempler, dans le panorama de vos années passées, les beaux buissons de miséricorde, et les solides piliers de bienveillance et de fidélité qui ont porté vos joies. Des oiseaux ne chantent-ils pas dans de telles branches? Il y en a certainement beaucoup, et ils chantent tous au sujet des miséricordes reçues «jusqu'ici».

Mais le mot pointe aussi en avant. En effet, lorsqu'on parvient à un certain stade, et que l'on écrit «jusqu'ici», ce n'est pas encore la fin. Il reste encore une certaine distance à parcourir.

D'autres épreuves et d'autres joies demeurent, et il en est de même des tentations et des triomphes, des prières et des exaucements, des efforts et des forces, des combats et des victoires; tout cela n'est pas encore fini. Puis viennent la maladie, la vieillesse et la mort.

Tout est-il terminé alors? Non! car il y a plus encore! Il reste l'éveil dans la ressemblance à Jésus, les trônes et les harpes, les cantiques et les palmes, les vêtements blancs et le visage de Jésus, la gloire de Dieu, la plénitude de l'éternité et l'infini de la félicité.

Prenez courage, ami croyant, et dressez votre «Eben-Ezer» avec une confiance emplie de gratitude, car:

«Celui qui vous a mené jusqu'ici,
Vous accompagnera toute la vie.»


Lorsque nous lirons notre «jusqu' ici» à la lumière du ciel, quelle glorieuse et merveilleuse perspective s'étalera devant notre regard reconnaissant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 26 Avr - 11:36

C'était une méditation de début d'année, mais il n'est pas trop tard... Wink

«Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces.»
Colossiens 4:2

Il est intéressant de remarquer la grande place que le sujet de la prière occupe dans la Parole. L'Ecriture en fournit des exemples, enjoint des préceptes ou donne des promesses.

Dès les premières pages de la Bible, nous lisons: «C'est alors que l'on commença à invoquer le nom de l'Etemel> (Genèse 4:26). Et nous ne fermons pas le volume inspiré avant d'entendre l'«Amen» d'une fervente supplication.

Les exemples de prières abondent. A tel endroit, nous rencontrons un Jacob occupé à lutter; ici, c'est un Daniel qui prie trois fois le jour; là, David invoque le Seigneur de tout son cœur. Au sommet de la montagne, nous voyons Elie et, dans la prison de Philippes, nous entendons Paul et Silas. Nous recevons une multitude de commandements à prier, et des myriades de promesses.

Que nous enseigne cela, sinon l'importance et la nécessité de la prière aux yeux de Dieu? Ayons l'assurance qu'il veut voir tout ce qui occupe une place prééminente dans sa Parole tenir une place évidente dans notre vie.
Il a parlé sur le sujet de la prière avec une telle insistance parce qu'il sait combien elle nous est nécessaire. Nos besoins sont tellement profonds que nous ne devons jamais cesser de prier avant de parvenir dans le séjour céleste.

N'avez-vous besoin de rien? Alors, je crains que vous ne connaissiez votre pauvreté. N'avez-vous aucune grâce à implorer de Dieu? Eh bien, que la miséricorde divine vous montre votre misère! Une âme qui ne prie pas est une âme dépourvue de Christ.

La prière est le balbutiement du nouveau-né en Christ, le cri du guerrier chrétien, et le requiem du croyant qui s'endort en Jésus. Elle est le souffle, la devise, la consolation, la force et l'honneur d'un chrétien. Si vous êtes enfant de Dieu, vous chercherez la face de votre Père et vous vivrez dans son amour.

Priez afin d'être saint, humble, zélé et patient cette année. Priez afin que votre communion avec Christ devienne plus intime. Entrez plus souvent dans la salle du festin de son amour. Priez afin d'être un exemple et une bénédiction pour les autres, et de pouvoir vivre davantage à la gloire de votre Maître.

Que notre devise cette année soit: «Persévérez dans la prière.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 30 Avr - 19:11

«Dieu vit que la lumière était bonne; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.»
Genèse 1:4

La lumière doit être bonne, puisqu'elle surgit en réponse à cet ordre de bonté: «Que la lumière soit!» Nous, qui en jouissons, devrions en être davantage reconnaissants que nous le sommes. Nous devrions aussi voir beaucoup plus Dieu en elle et par elle.

Salomon qualifie la lumière physique de douce. Mais la lumière de l'Evangile est infiniment plus précieuse, car elle révèle des choses éternelles. Elle se met également au service de notre nature immortelle. Lorsque le Saint-Esprit nous donne la lumière spirituelle, et nous ouvre les yeux à la gloire divine sur la face de Jésus-Christ, nous voyons le péché sous ses vraies couleurs, ainsi que notre véritable position.

Nous contemplons le Dieu très-haut tel qu'il se révèle lui-même, le dessein de sa grâce tel qu'il l'expose, et le monde à venir comme la Parole le décrit. La lumière spirituelle comporte de nombreux rayons et nuances de couleurs. Que ce soit la connaissance, la joie, la sainteté ou la vie, elles possèdent toutes une bonté divine.

Si la lumière reçue renferme de tels bienfaits, que dire de la lumière essentielle! Comme le lieu où Dieu décide de se révéler doit être glorieux! 0, Seigneur, puisque la lumière est si bonne, donne-nous-en davantage, et donne-nous plus de toi-même, qui est la vraie lumière!

Dès que paraît quelque chose de bon dans le monde, une division devient nécessaire. La lumière et les ténèbres n'ont aucune communion. Dieu les a divisées; ne les confondons pas.

Les enfants de la lumière ne doivent pas avoir de communion avec les œuvres, les doctrines ou les tromperies des ténèbres. Les enfants du jour doivent être sobres, vrais et zélés dans l' oeuvre de leur Seigneur. Qu'ils laissent les œuvres des ténèbres à ceux qui décident d'y demeurer à jamais.

Au moyen de la discipline, nos églises devraient séparer la lumière d'avec les ténèbres. Et nous devrions en faire autant par notre distincte séparation d'avec le monde. Il nous faut discerner entre le précieux et le vil, que ce soit par l'évaluation, les actions, l'écoute, l'instruction ou l'association. Maintenons ainsi la grande distinction que le Seigneur lui-même établit en ce premier jour de la terre.

0, Seigneur Jésus, sois notre lumière tout au long de cette journée, car ta lumière est la lumière des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 30 Avr - 20:34

C'était un couple génial. Leur amour avait la fraîcheur des rires et des bonnes histoires, oui ils avaient toujours quelque chose à raconter, une anecdote à partager... en leur présence il était bon d'avoir de bonnes oreilles !

Ce matin-là, soudain il m'a paru plus vieux, ses yeux étaient remplis de larmes quand il nous a parlé, sa voix menaçait de se casser à chaque phrase...

Il nous parlait de ce fameux soir, il y a 3 jours à peine. Ils étaient devant la télé comme souvent le soir et, avec son petit fils, il n'avait eu de cesse de critiquer les émissions, qu'elle regardait ! Oh, elle avait l'habitude, ce n'était pas la première fois qu'il la titillait ainsi... mais ce soir-là, c'en était trop ! Fâchée, elle est partie se coucher, contre le mur elle a tourné sa tête et elle s'est mise à bouder.

Rien à faire, ce soir-là, il n'y a pas eu d'étreinte comme à l'accoutumée. Ce soir-là ils ont dormi chacun de leur côté.

Et le jour s'est levé, la lumière a dissipé la nuit et, en ce petit matin, la colère a disparu, ils ont pu se retrouver, se prendre dans les bras, se demander pardon... Ils ont pu vivre une belle journée ensemble.

Le soir suivant ils se sont couchés, il y a eu cette douce étreinte, comme à l'accoutumée. Ce soir-là ils se sont endormis l'un contre l'autre.

Et le matin s'est levé... mais elle ne s'est plus jamais réveillée, elle est partie au petit matin de manière foudroyante...

Sa voix se brise dans un sanglot " ...je ne cesse de me dire que cela aurait pu arriver la veille !... "

" Que le Soleil ne se couche pas sur votre colère " Ephésiens 4/26...

Je connais ce texte par cœur, mais je dois bien reconnaître que je laisse parfois l'amertume se coucher à côté de moi... ne dit-on pas " la nuit porte conseil ", " demain est un autre jour ", " demain on y verra plus clair " ?... Qui sait ?

Kenneth Boa, dans son livre " façonné à son image " nous dit ceci : " Les grands saints de toutes époques ont appris la sagesse de n’avoir que deux jours sur leur calendrier, le jour présent et « ce jour-là », celui où ils seront auprès du Seigneur. Pour avoir un cœur plein de sagesse apprenons à vivre chaque journée à la lumière de ce grand jour ".

Par Anne Seewald
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 3 Mai - 22:25

«Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-méme prend soin de vous.»
1 Pierre 5 : 7

Quelle heureuse manière d'adoucir le chagrin que de sentir qu'il «prend soin de moi»! Chrétien, ne déshonorez pas votre Seigneur en portant sans cesse un front soucieux.

Allez décharger votre fardeau sur votre Seigneur. Vous chancelez sous un poids que votre Père ne sentirait même pas. Ce fardeau vous écrase, mais il n'est pour lui rien de plus que la poussière sur les plateaux de la balance.

Soyez patient, fils de la souffrance! Dieu ne vous a pas oublié dans sa providence. Lui, qui nourrit les oiseaux, vous fournira aussi tout ce dont vous avez besoin. Ne vous vautrez pas dans le désespoir, mais espérez, oui, ne cessez pas d'espérer.

Prenez les armes de la foi pour lutter contre cet océan de difficultés, et votre combat aura finalement raison de vos détresses.

Quelqu'un prend vraiment soin de vous. Son regard se fixe sur vous, son coeur bat de compassion face à votre malheur, et son bras tout-puissant vous apportera l'aide tant attendue. Le plus sombre nuage se répandra en ondées de miséricorde. Les ténèbres les plus profondes feront place à l'aurore.

Si vous êtes de sa famille, Dieu pansera vos plaies et guérira votre coeur brisé. Ne laissez pas vos tribulations vous faire douter de sa grâce, mais croyez qu'il vous aime autant à l'heure de la difficulté qu'au jour du bonheur.

Quelle vie sereine et calme vous pourriez mener si seulement vous laissiez l'œuvre de providence au Dieu de la providence! Avec un peu d'huile au fond de la cruche et une poignée de farine dans le pot, Elie survécut à la famine, et vous pouvez aussi l'imiter.

Si Dieu prend soin de vous, pourquoi devez-vous le faire aussi? Pouvez-vous lui confier votre âme, mais pas votre corps? Il n'a jamais refusé de porter vos fardeaux. Il n'a jamais croulé sous leur poids.
Allez, cher frère, chère soeur, rejetez vos soucis et abandonnez tous vos intérêts dans la main d'un Dieu de grâce.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ca, ça me parle, et comment... Moi qui suis un inquiet...
Au fait, vous les lisez, ces méditations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Sca

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 25
Localisation : À domicile
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Dim 4 Mai - 19:23

Oui, moi je les lit toutes!!
Celle-là aussi me parle bcp!!
Je croit que je suis une des plus stréssées au monde!! C'est affreux, mais je stress pour vraiment rien du tout. Le Seigneur veut m'apprendre à lui faire confiance, et ça, ça m'encourage bcp!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 7 Mai - 11:35

Oui, ça m'encourage aussi, 'Sca...
Et comme tu lis les médit', je vais continuer...

«Car Christ est ma vie, et la mort m'est un gain.»
Philippiens 1 : 21.

Le croyant n'a pas toujours vécu pour Christ. Il commença à le faire seulement après que le Saint-Esprit le convainque de péché, et quand, par la grâce, Dieu l'amena à voir le Sauveur en croix faire la propitiation pour sa culpabilité.

Depuis l'instant de sa naissance à cette nouvelle vie céleste, l'homme commence à vivre pour Christ. Pour le croyant, Jésus est la perle de grand prix, pour laquelle il accepte de se séparer de toute autre chose.

Christ a si complètement conquis notre cœur, que celui-ci ne bat plus que pour lui. Nous voulons vivre pour sa gloire, et mourir pour la défense de son Evangile. Il est le modèle de notre vie, celui selon lequel nous voulons sculpter notre caractère.

Les paroles de Paul signifient davantage que la plupart des hommes le pense. Elles indiquent que le but et l'objet de sa vie étaient Christ. En fait, l'on peut dire que sa vie était Jésus.

Un chrétien d'autrefois disait qu'il «mangeait, buvait et dormait la vie éternelle». Jésus était son souffle même, l'âme de son âme, la vie de sa vie.

En tant que chrétien professant, pouvez-vous dire que vous vivez à 1;i hauteur de cette idée ? Pouvez-vous dire en toute honnêteté que Christ est votre vie ?

Travaillez-vous pour Christ, ou le faites-vous plutôt pour votre ambition ou le bien de votre famille ? Demandez-vous si ce sont là de mauvaises raisons ? Pour le chrétien, ça l'est. Il fait profession de vivre pour Christ. Comment peut-il vivre pour un autre objet sans commettre un adultère spirituel ?

Beaucoup de gens poursuivent ce principe en quelque mesure, mais qui osera dire qu'il vit complètement pour Christ comme le faisait l'apôtre ? C'est là cependant la véritable vie pour le chrétien. Sa source, sa nourriture, sa conduite et sa fin se résument toutes en cette seule expression : Jésus-Christ.

Seigneur, accepte-moi. Je m'offre à toi, avec le désir de vivre seulement en toi et pour toi. Que ma vie et mon service soient ce sacrifice volontaire à ta sainte personne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mar 24 Juin - 22:40

“LE COEUR EST TORTUEUX PLUS QUE TOUTE AUTRE CHOSE, ET IL EST INCURABLE. QUI POURRAIT LE CONNAITRE ?”

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le prophète Jérémie, et peut-être qu'il n'a pas tort.

Figurez-vous, l'autre jour à la radio, j'ai entendu la chose suivante : une entreprise est sur le point de s'installer en France et elle va vendre des alibis et des mensonges. Génial, c'est justement ça qui nous manquait, n'est-ce pas ?

Je m'imaginais déjà sur une île paradisiaque, vers la fin de mes vacances, n'ayant aucune envie de reprendre le boulot. Eh bien oui, voilà la solution : je vais téléphoner à la société 'Alibis et Mensonges' pour voir un peu ce qu'elle pourrait faire pour moi...

“Bonjour, Société Alibis et Mensonges, puis-je vous aider?”
“Oui, Bonjour ! Je m'appelle Sharmion et j'ai envie de prolonger mes vacances. Comment faire?”
“Mais c'est tout simple, Madame ! Nous avons juste besoin de vos coordonnées et de celles de votre employeur. Nous allons nous occuper du reste : certificat médical, arrêt de travail, séances kiné etc. etc. Combien de semaines supplémentaires voulez-vous ?”

Je peux même me projeter dans d'autres scénarios moins glorieux.

Mais enfin, si une telle entreprise ose s'installer comme ça, de façon officielle, cela doit vouloir dire qu'en général, nous sommes tous et toutes prêts à faire usage d'alibis et de mensonges, à des degrés divers.

Par exemple, si le téléphone sonne et que vous croyez que c'est Betty vous n'avez pas envie de lui parler, n'avez-vous jamais été tentée de dire à la personne qui décroche : “Si c'est Betty, dis-lui que je ne suis pas là !”

Ou encore, dans un parking - encore une fois en retard - n'avez-vous jamais été tentée de vous garer sur une place réservée aux handicapés ? Moi, j'avoue, je l'ai fait une fois, parce que je croyais avoir une 'bonne' raison : j'étais “pressée” ! C'est ma fille qui, heureusement, m'a repris.

Et que dire du temps passé à consulter et à répondre aux e-mails personnels (ou à T'Chater sur MSN) pendant les heures de travail ?
Ou à se faufiler dans une queue au lieu d'attendre sa place ?

Combien d'excuses préparons-nous pour expliquer notre retard ou pour échapper à une invitation qui ne nous tente pas?

Combien de fois avons-nous entendu un serveur nous dire que notre table serait disponible dans cinq minutes?

N'avez-vous jamais dit que le chèque était parti au courrier, quand il ne l'était pas tout à fait?

Les compagnies d'assurance ont sans doute beaucoup d'histoires à nous raconter sur le sujet...

Et, est-ce que cela compte si je me fais régulièrement teindre les cheveux chez ma coiffeuse ? (lol!)

Il est vrai que nous sommes aussi capables de faire des choses nobles et merveilleuses.
Mais globalement, j'ai besoin que le St-Esprit dispose mon coeur chaque jour, à chaque instant...

“EN EFFET, NOUS AVONS A COEUR D'AVOIR UNE CONDUITE IRREPROCHABLE (la version King James nous propose le mot “HONNETE”, que je trouve approprié) NON SEULEMENT DEVANT LE SEIGNEUR , MAIS AUSSI DEVANT LES HOMMES”

Love.

(Top féminin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 28
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 25 Juin - 15:34

euh la j'avoue que je trouve souvent plein d'excuse pour tout et n'importe quoi même si g pas raison ou le droit sur le fait et g du mal


c pas tjr simple de se dire coupable... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Ven 15 Aoû - 22:13

« Je disais dans ma sécurité : Je ne chancellerai jamais ! » Psaume 30 : 7.


« Moab était tranquille depuis sa jeunesse, il reposait sur sa lie, il n'était pas vidé d'un vase dans un autre. »
Accordez la richesse à un homme, et prêtez-lui vents et vagues pour porter ses vaisseaux et leur permettre de ramener continuellement les plus riches marchandises.
Donnez à ses mains de produire l'abondance, et que le climat soit propice à ses cultures. Comblez-le d'un succès sans ombre, et placez-le parmi les négociants prospères.
Donnez-lui une bonne santé et une vie libre de problèmes et marquée par le bonheur. Laissez-le avancer dans la vie avec énergie, un chant perpétuellement sur les lèvres et la joie dans les yeux.
Pour n'importe quel homme, une telle aisance résultera naturellement en présomption, même pour le meilleur chrétien qui ait jamais vécu. David lui-même disait: «Je ne chancellerai jamais.» Nous ne sommes pas meilleurs que lui, et pas même à moitié aussi bons.
Oh, mon frère, méfiez-vous des endroits plats que vous rencontrez sur le chemin! Si vous passez par des difficultés, bénissez-en le Seigneur.
Si Dieu nous berçait sans cesse dans le couffin de la prospérité; s'il nous câlinait sur les genoux de la richesse et s'il n'y avait pas de nuage dans le ciel, ou d'amertume dans la coupe de cette vie, le plaisir nous intoxiquerait.
Nous nous imaginerions tenir debout. Ce serait peut-être vrai mais, comme l'homme qui se tient au sommet du mât, nous nous tiendrions à tout moment en grand danger.
Alors, bénissons Dieu pour nos afflictions.
Nous le remercions pour les changements qui nous touchent. Nous exaltons son nom quand la perte de nos biens nous frappe. Nous sentons que, s'il ne nous avait pas ainsi corrigés, nous nous serions enfoncés dans une mauvaise sécurité. La continuelle prospérité mondaine est une épreuve très cruelle.

Des réactions par rapport à cette méditation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 16 Aoû - 12:08

Après coup ça va toujours mieux qu'en plein dans la tempête ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 16 Aoû - 12:35

Exact... Mais Le Seigneur veut nous apprendre à renoncer à nous-même.
Et à reconnaître que notre vision des choses est très limitée, alors que Lui sait TOUT, passé, présent et avenir...
Lui seul est apte, ensuite digne de diriger notre vie...

Hébreux 12 : 4 à 12 :

4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.
5 Et vous avez oublié l’exhortation qui vous est adressée comme à des fils : Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend ;
6 Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils.
7 Supportez le châtiment : c’est comme des fils que Dieu vous traite ; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas ?
8 Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils.
9 D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons–nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ?
10 Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon ; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.
11 Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie ; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.
12 Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis.


Vous comprenez le rapport ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Sam 23 Aoû - 12:53

«Alors tous les disciples l'abandonnèrent, et prirent la fuite. »
Matthieu 26 : 56.

Il ne les abandonna jamais. Mais eux, dans une peur craintive pour leur vie, prirent la fuite dès le début de ses souffrances. Ce n'est là que l'un des exemples très instructifs de la fragilité des croyants quand ils sont abandonnés à eux-mêmes. Ce ne sont que des brebis au mieux, et ils s'enfuient quand survient le loup.

Jésus les avait tous avertis du danger, et ils avaient tous promis de mourir plutôt que d'abandonner leur Maître. Mais une soudaine panique s'empara d'eux, et ils prirent tous la fuite.

Il se peut qu'au début de cette journée, je me sois préparé en esprit à endurer une épreuve pour l'amour du Seigneur. Je m'imagine peut-être capable de montrer une parfaite fidélité. Que Dieu me donne de veiller jalousement sur moi-même, de peur qu'ayant le même cœur incrédule et mauvais, j'abandonne mon Seigneur comme le firent les apôtres.

Il est une chose de promettre, mais tout autre chose de tenir. Ces disciples auraient reçu un honneur éternel en se tenant aux côtés de Jésus avec courage. Mais ils s'enfuirent loin de l'honneur. Que le Seigneur me garde de les imiter!

Où auraient-ils pu être en meilleure sécurité qu'auprès de ce Maître qui pouvait appeler douze légions d'anges à volonté? Ils s'enfuirent loin de leur vraie sécurité. 0 Seigneur, ne permets pas que j'agisse ainsi comme un insensé!

La grâce divine peut rendre brave l'homme peureux. L'étoupe fumante peut s'enflammer avec force sur l'autel quand le Seigneur le désire. Ces mêmes apôtres, timides et peureux comme le lièvre, devinrent aussi hardis que des lions après que l'Esprit soit descendu sur eux. De même, l'Esprit-Saint peut transformer la lâcheté de mon esprit en une bravoure qui confessera Christ avec hardiesse et témoignera en faveur de sa vérité.
Quelle angoisse dut emplir le coeur du Sauveur devant l'infidélité de ses amis! C'était un des ingrédients amers qui emplissaient sa coupe, mais il but cette coupe jusqu'à la lie.

Oh, que je n'y ajoute pas une autre goutte! Si j'abandonne mon Seigneur, je le crucifierai de nouveau et je l'exposerai à l'ignominie. Garde-moi, Esprit béni, d'une fin si honteuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Lun 1 Sep - 13:03

L'histoire de Samson, ou le jeu, les enjeux, les compromis: Juges ch. 13 à 17

C'était un peu le message du culte d'hier ... Et comme je n'ai pas encore la rentrée (Laughing ) et que j'ai un peu de temps encore, je me suis dit que cela pourrait vous encourager ...

Acte 1: Samson se joue des autres et se croit maître du jeu.

ch.14 v.12
"Samson leur dit : Je vais vous proposer une énigme. Si vous me l’expliquez au cours des sept jours du festin, si vous la découvrez, je vous donnerai trente tuniques et trente vêtements de rechange. Mais si vous ne pouvez pas me l’expliquer, c’est vous qui me donnerez trente tuniques et trente vêtements de rechange."

Acte 2: Mais le jeu devient dangereux pour lui et sa famille ...

ch.14 v.15
"Le septième jour, ils dirent à la femme de Samson : Séduis ton mari, et qu’il nous explique l’énigme ; sinon, nous te brûlerons, toi et la maison de ton père. "

Acte 3: Le jeu tourne mal et Samson perd son pari...

ch. 14 v.17,18
"le septième jour, il lui expliqua(l'énigme), car elle le tourmentait ; et elle expliqua l’énigme aux fils de son peuple. Les gens de la ville dirent à Samson le septième jour, avant le coucher du soleil : Quoi de plus doux que le miel, et quoi de plus fort que le lion ?"

Samson est trahi par sa propre femme.

Acte 4 : Où peut mener le jeu: un cercle vicieux, au bout duquel on a rien gagné !

ch.14 v. 19 eu ch. 15 v.6
"Il tua trente hommes, prit leurs dépouilles et donna les vêtements de rechange à ceux qui avaient expliqué l’énigme. Il était enflammé de colère et remonta à la maison de son père. La femme de Samson fut (donnée) à son compagnon qui avait été pour lui un ami. (drôle d'ami ...)
Samson leur dit : Cette fois je ne serai pas coupable envers les Philistins, si je leur fais du mal.
Il mit le feu aux torches, lâcha (les renards) dans les blés des Philistins et incendia aussi bien les meules que le blé sur pied, et jusqu’aux plantations d’oliviers.
Et les Philistins montèrent et brûlèrent sa femme, elle et son père.
Samson leur dit : Est–ce ainsi que vous agissez ? Je ne cesserai qu’après m’être vengé de vous. Il les battit rudement, à plate couture "

Ce qui n'était qu'un jeu au début a causé plus de 32 morts, sans compter les renards Wink , le blé, les oliviers et les meules. Il y a encore plein de conséquences de ce jeu mais c'est un peu long. Un exemple seulement, ch.15 v. 16 : "Samson dit: J’ai tué mille hommes."

Acte 5 : La décadence de Samson continue.

ch. 16 v.1
"Samson partit pour Gaza ; il y vit une femme prostituée et entra chez elle."

Acte 6 : Il finit même par se jouer de sa compagne...

ch.16 v.13
"Dalila dit à Samson : Jusqu’à présent tu t’es joué de moi, tu m’as dit des mensonges.
ch.16 v.15
"Elle lui dit : Comment peux–tu dire : Je t’aime ! alors que ton cœur n’est pas avec moi ? Voilà trois fois que tu t’es joué de moi"

Acte 7 : ...qui d'ailleurs se jouera aussi de lui, pour l'amour de l'argent

ch. 16 v. 16 à 19
"Comme elle était chaque jour à le tourmenter par ses paroles et à l’importuner, il en fut mortellement ennuyé, il lui ouvrit tout son cœur et lui dit : Si j’étais rasé, ma force se retirerait de moi, je deviendrais faible et je serais comme n’importe quel homme.
Dalila, voyant qu’il lui avait ouvert tout son cœur, envoya appeler les ducs des Philistins. Et les ducs des Philistins montèrent vers elle et apportèrent l’argent dans leurs mains.
Elle l’endormit sur ses genoux, elle appela un homme et rasa les sept tresses de la tête (de Samson) et commença ainsi à le dompter. Sa force se retira de lui."

Samson est pris au piège ... mais il ne le réalise pas encore.

Acte 8: L'illusion du jeu

ch. 16 v. 20
"Elle dit alors : Les Philistins sont sur toi, Samson ! Il se réveilla de son sommeil et dit : Je m’en sortirai comme les autres fois, je me dégagerai. Il ne savait pas que l’Éternel s’était retiré de lui.
Les Philistins le saisirent et lui crevèrent les yeux "

Il a perdu le jeu mais aussi et surtout la présence de Dieu dans sa vie... Le jeu en valait-il vraiment la chandelle ?

Acte 9 : Il est finalement ESCLAVE du jeu; il n'est plus le MAITRE comme il croyait l'être à l'acte 1.

ch.16 v. 25
"Dans la joie de leur cœur, les philistins dirent : Appelez Samson, et qu’il nous divertisse ! Ils appelèrent Samson de la prison, et il joua devant eux."
ch.16 v. 27
"tous les ducs des Philistins étaient là, et il y avait sur le toit environ trois mille personnes, hommes et femmes, qui regardaient Samson jouer."

Acte 10 : La fin du jeu

ch. 16 v. 30
"Samson dit : Que je meure avec les Philistins ! Il s’arc–bouta avec force, et l’édifice tomba sur les ducs et sur tout le peuple qui était là. Ceux qu’il fit périr à sa mort furent plus nombreux que ceux qu’il avait tués pendant sa vie. Ses frères et toute la maison de son père descendirent et l’emportèrent. Lorsqu’ils furent remontés, ils l’ensevelirent entre Tsorea et Échtaol dans la tombe de Manoah, son père. Il avait été juge en Israël pendant vingt ans."

Triste vie pour un juge, et quel exemple ! Moi cela m'a vraiment parlé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 3 Sep - 12:39

Au fait jviens de me dire qu'on pouvait mal me comprendre ! Moi aussi je joue:bball: jocolor , je voulais juste parler du jeu avec enjeux, où l'on risque de perdre qqch... Je sais pas comment l'expliquer, mais je pense que vous avez compris ma pensée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bébert
Admin
avatar

Nombre de messages : 496
Age : 41
Localisation : Geisberg
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Jeu 22 Jan - 21:51

Où regardons-nous ?

Tournez vos regards vers
Moi, et soyez sauvés. Esaïe 45, v. 22.


Sommes-nous de ceux qui
s'attendent à ce que Dieu vienne de lui-même les combler de bienfaits et les
sauver? Il dit :
"Tournez-vous vers Moi, et soyez sauvés." Dans la vie
spirituelle, ce qui est le plus difficile, c'est de concentrer nos regards sur
Dieu, et cette difficulté provient de ses bienfaits eux-mêmes. L'affliction,
presque toujours, nous fait regarder à Dieu; mais ses bienfaits détournent nos
regards sur autre chose. Le Sermon sur la Montagne peut se résumer ainsi
:
Renoncez, s'il le faut, à tout le reste, jusqu'à ce que tout en nous, le
corps et l'âme, le cœur et l'esprit, soit tourné vers Jésus-Christ.
Beaucoup
d'entre nous se font une certaine conception de ce qu'un chrétien doit être, et
la vie des saints devient un obstacle qui nous détourne de Dieu. Ce chemin
compliqué ne va pas au salut. "Tournez-vous vers Moi, et vous êtes sauvés" - non
pas : vous serez sauvés. Quoi que ce soit que nous voulions atteindre, nous
l'atteindrons en regardant à Lui de toute notre âme. Nous nous faisons mille
soucis, nous boudons notre Dieu, alors qu'Il est là et qu'il nous répète :
"Regarde en haut, et sois sauvé !" Mes tracas, mes soucis, mes questions : "Que
ferai-je cet été ? Que ferai-je demain ?" tout cela disparaît si je regarde à
Dieu.

Âme dolente, secoue-toi ! et regarde à Dieu, n'espère qu'en Lui.
Même si tu es débordé par mille choses urgentes, aie le courage de les laisser
toutes de côté. Regarde à Dieu, et le salut est là pour toi,
instantanément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°o0O-ClAuDiA-O0o°

avatar

Nombre de messages : 539
Age : 28
Localisation : L'eau reine ...
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Mer 1 Avr - 10:56

Le chêne liège


by Francis Cabrel


Adossé à un chêne liège,
Je descendais quelques arpèges
En priant Dieu, Bouddha, que sais-je,
Est-ce que tu penses à nous un peu ?



Le monde est aux mains de stratèges
Costume noir, cravate beige
Ou turban blanc comme la neige
Qui jouent de bien drôles de jeux


Il y a dans nos attelages
Des gens de raison, de courage,
Dans tous les camps de tous les âges
Dont le seul rêve est d'être heureux


On a dressé des cathédrales,
Des flèches à toucher les étoiles,
Dit des prières monumentales,
Qu'est-ce qu'on pouvait faire de mieux ?


Êtes-vous là, êtes-vous proche
Ou trop loin pour entendre nos cloches ?
Ou gardez-vous les mains dans les poches ?
Ou est-ce vos larmes quand il pleut ?




D'en haut de vos très blanches loges
Les voyez-vous qui s'interrogent
Les millions de fourmis qui pataugent
La tête tournée vers les cieux ?


Sommes-nous seuls dans cette histoire,
Les seuls à continuer à croire ?
Regardons-nous vers le bon phare
Où le ciel est-t-il vide et creux ?


Adossé à un chêne liège,
Pris comme dans les fils d'un piège
Je descendais quelques arpèges
Je n'avais rien trouvé de mieux


Où êtes-vous dans l'atmosphère ?
On vous attend, on vous espère
Mais c'est le doute et le mystère
Que vous m'aurez appris le mieux



Adossé à un chêne liège,
Je descendais quelques arpèges
Par un après-midi pluvieux


Je descendais quelques arpèges
Par un après-midi pluvieux


1) L'existence d'un Dieu

"Sommes-nous seuls dans cette histoire, "
"Le fou se dit : Il n’y a pas de Dieu ! Ils se sont pervertis, ils ont commis d’abominables injustices ; il n’en est pas un qui agisse bien." Psaumes 53:22) Nous entend-il ?

"Êtes-vous là, êtes-vous proche
Ou trop loin pour entendre nos cloches ?"

"Car il (l'Eternel) n’a ni mépris ni dédain pour les peines du malheureux, Et il ne lui cache pas sa face ; Mais il l’écoute quand il crie à lui." Psaumes 22:25


2) Nous voit-il ? Pense-t'il à nous ?

"Est-ce que tu penses à nous un peu ?"
"D'en haut de vos très blanches loges
Les voyez-vous qui s'interrogent
Les millions de fourmis qui pataugent
La tête tournée vers les cieux ?"

"Dieu, du ciel, se penche sur les êtres humains, pour voir s’il y a quelqu’un qui ait du bon sens, qui cherche Dieu.
Tous se sont dérobés, ensemble ils se sont corrompus ; il n’en est pas un qui agisse bien, pas même un seul." Psaumes 53:3


3) A qui s'adresser ?

"En priant Dieu, Bouddha, que sais-je, ..."
"Regardons-nous vers le bon phare
Où le ciel est-t-il vide et creux ?"

"Jésus lui dit : Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." Jean 14:6


4) Pourquoi le Monde semble-t'il contrôlé par des hommes mauvais ?

"Le monde est aux mains de stratèges
Costume noir, cravate beige
Ou turban blanc comme la neige
Qui jouent de bien drôles de jeux"

"C’est en Dieu que j’ai mis ma confiance, je n’ai pas peur : que pourraient me faire des humains ?" Psaumes 56:12
"Le cœur du roi est comme un cours d’eau entre les mains de l’Eternel : il le dirige à son gré." Proverbes 21:1


5) Comment atteindre nos rêves de bonheur ?

"Des gens de raison, de courage, ...
Dont le seul rêve est d'être heureux"

"Mais il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent !" Luc 11:28
"Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !
Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés !
Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre !
Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !
Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !
Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice, car le royaume des cieux est à eux !
Heureux serez–vous, lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera et qu’on répandra sur vous toute sorte de mal, à cause de moi.
Réjouissez–vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux, car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés." Mathieu 5: 3-12


6) Que faut-il donc "faire" ?

"On a dressé des cathédrales,
Des flèches à toucher les étoiles,
Dit des prières monumentales,
Qu'est-ce qu'on pouvait faire de mieux ?"

"La grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée." Tite 2:11
"Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce (cadeau) de Dieu " Hébreux 12:15
"C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie." Ephésiens 2:8-9


7) Peut-t'on être sûr ?

"Mais c'est le doute et le mystère
Que vous m'aurez appris le mieux"

"Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir,ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur." Romains 8:38 "Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous reconnaissons à ceci qu'il demeure en nous, par l'Esprit qu'il nous a donné." 1 Jean 3:24

Tout le monde va bien ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Sca

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 25
Localisation : À domicile
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   Lun 6 Avr - 18:20

Hey je la connaissais pas cette chanson de Cabrel. C'est très interessant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les méditations qui m'ont parlé... Mettez vos commentaires !
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» dans quoi mettez vous vos couches sales
» à partir de quand mettez-vous votre bébé sur un tapis de sol
» Voix parlée, voix chantée : examen et thérapie de Françoise Estienne
» Les 10 langues les plus parlées dans le monde
» Parure de draps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camp oasis :: Oasis-
Sauter vers: